Drame de la sidérurgie: Alain, 45 ans, se suicide et laisse une lettre d’adieu émouvante dénonçant Mittal

Il laisse derrière lui une lettre poignante où il dénonce le comportement de Lakshmi Mittal mais aussi l’inaction des autorités publiques.

Alain Vigneron a notamment écrit cette phrase particulièrement poignante : « Ma petite femme et ma fille, je veux que vous sachiez que je vous aime mais Monsieur Mittal m’a tout repris : la fierté, la politesse et le courage de me battre pour ma famille. » Dans sa lettre d’adieu, le travailleur liégeois, habitant Saive (Blegny), dénonce donc Lakshmi Mittal (voir lettre ci-contre) mais pointe aussi du doigt les autorités politiques. « Cher Gouvernement, allez-vous enfin sauver les milliers d’emplois des familles qui en valent la peine ? »

Comme un dernier souhait, Alain voulait que sa souffrance soit connue.

Retrouvez notre reportage complet dans les journaux Sudpresse de ce mardi et dans nos éditions en numérique