Standard: le Conseil d’Administration de la Famille des Rouches a démissionné par solidarité avec Louis Smal

Ce lundi soir était programmé un Conseil d’Administration de la Famille de Rouches, suivi d’une Assemblée générale ordinaire avec les présidents des clubs de supporters. Pour sa dernière soirée à la Famille des Rouches, Louis Smal a dévoilé une lettre ouverte qu’il a adressée à la direction et aux supporters. Nous vous en livrons le texte intégral.

Lettre ouverte au Standard de Liège et à ses supporters

Chers vous tous, responsables, supporters ou amis du Standard de Liège,

Par la présente, je vous informe que j’ai décidé de remettre ma démission de Président et membre du Conseil d’Administration de la « Famille des Rouches » à l’occasion de l’Assemblée Générale qui se tiendra le 14 octobre 2013.

Dans cette optique, je confierai à Salomon Aktan, membre de la « Mission Fan Coaching » l’organisation de la convocation et la gestion de l’Assemblée Générale extraordinaire qui sera convoquée pour le 5 novembre prochain.

Lors de cette Assemblée, il sera procédé à la révision des statuts et à la nomination des nouveaux administrateurs, qui auront pour tâche de désigner leur nouveau président.

Ceci constitue mon dernier acte en tant que Président de la Famille des Rouches, ainsi que ma dernière déclaration publique à ce sujet.

Je voudrais cependant vous donner, à vous supporters, un dernier conseil  : ne laissez pas la Famille des Rouches devenir une cellule ou une antenne uniquement administrative.

La Famille des Rouches a pour vocation et pour mission d’être attentive et d’exprimer son opinion sur tout ce qui concerne la vie et la politique du club.

Elle doit aussi être le garant fidèle de l’âme du Standard de Liège. Le Standard, c’est vous, les supporters, d’abord et avant tout. La Direction du Club doit en tenir compte. Elle a ce devoir envers vous.

J’ai toujours dit que « ma région, c’est ma passion ». Ce n’est pas un slogan  : je pense l ‘avoir prouvé depuis plus de 60 ans, dans toutes mes activités, qu’elles soient sociales, économiques, politiques ou sportives.

Le Standard est une véritable institution du Pays de Liège, qui fait partie intégrante de la vie culturelle, économique, sociale et sportive de Liège, de la Région Wallonne, voire du pays tout entier et au-delà de nos frontières. Il a contribué à la construction de l’histoire du football belge.

Dans ce cadre, le Club a progressivement pris une place de plus en plus importante dans ma vie. De simple supporter, je m’y suis petit à petit investi de plus en plus, en en partageant les bons et les moins bons moments, en participant à son développement, en le soutenant dans les différentes crises qu’il a traversées, jusqu’à en devenir Administrateur et, depuis 13 ans, Président de la Famille des Rouches.

Ces derniers temps, nous avons à nouveau vécu des moments difficiles, à la suite de décisions prises par la Direction du Club, provoquant un mécontentement général. Des décisions que je ne partageais pas et m’ont décidé à remettre ma démission du Conseil d’Administration du Standard de Liège. J’espère qu’à terme ces décisions ne laisseront pas de trace négative, notamment sur la santé financière du Club.

Durant cette période, la Famille des Rouches a essayé de gérer la situation dans le calme. Elle a désapprouvé les débordements provoqués à son insu, à l’initiative de certains supporters excessifs.

Les actions menées par la Famille des Rouches ont été, quant à elles, décidées à l’unanimité des Assemblées Générales des Présidents de Clubs de Supporters, et ont toujours été menées dans le respect des institutions et des installations.

De même, on a pu penser que la fronde menée contre la Direction du Club a été inspirée, voire conspirée par des personnalités extérieures bien connues. J’affirme que ceci est totalement faux.

Pour en terminer, je tiens à remercier sincèrement ceux qui, avec moi, ont participé au succès de cette grande Famille des Rouches, composée aujourd’hui de plus de 15.000 abonnés passionnés, et rendre hommage au personnel des différents services du Standard, avec qui j’ai toujours eu des contacts constructifs et chaleureux.

Les institutions restent et les hommes passent, les conflits sont souvent source de progrès et si je m’en vais, c’est aussi parce que je ne voudrais en aucun cas que ma personne devienne une source de blocage.

Je souhaite donc bon vent à la Famille des Rouches, structure indispensable au Standard de Liège, notre Club, dont je resterai à jamais un fervent supporter. »

Sclessin, le 14 octobre 2013

Louis Smal

Pour réaffirmer que toutes les décisions avaient été prises de manière collégiale, le CA actuel de la Famille des Rouches a démissionné également et une AG extraordinaire désignera un nouveau CA le 5 novembre prochain, CA qui sera amené à poursuivre la mission. Tant du côté de la direction que de l’organe des supporters, il y a des enseignements à retirer des événements de l’été dernier pour repartir sur une nouvelle base de dialogue.