Football: décès, à 59 ans, du «Sorcier blanc», Bruno Metsu, sélectionneur du Sénégal en 2002

Cet ancien milieu de terrain de Valenciennes et Lille a longtemps été le sélectionneur national du Sénégal. Il s’était reconverti entraîneur à la fin des années 80 et a dû affronter le cancer à trois reprises, qui a finalement eu raison de lui.

«Le technicien français avait connu le sommet de sa carrière lors de la Coupe du monde 2002, alors qu’il dirigeait les Lions de la Teranga. Son équipe avait battu la France tenante du titre lors du match d’ouverture (1-0), et s’était hissée jusqu’en quart de finale de l’édition organisée conjointement par le Japon et la Corée.

Cette même année, Bruno Metsu avait mené le Sénégal en finale de la CAN au Mali (défaite contre le Cameroun, 0-0, 2-3 aux t.a.b.), se remémore l’Equipe.

Bruno Metsu avait ensuite dirigé plusieurs clubs aux Emirats Arabes Unis dont Al-Ayn ainsi que la sélection nationale pour celle du Qatar en suite avant de prendre en main enfin Al-Wasl à Dubaï lors de l’été 2012 succédant à Diego Maradona.