Belgique-Pays de Galles: Stromae, en chauffeur de stade «Formidiable»

Déjà deux heures avant le match, l’homme aux chemises-polos improbables, mais déjà très populaires, avait fait son apparition au milieu de la pelouse. Pas grand monde dans les gradins, mais pas grave : le pro qu’il est en était encore aux réglages. « J’ai répondu positivement à leur invitation », expliquait-il au micro de nos confrères de RTL. « Mais je ne souhaite vraiment pas leur enlever du mérite. C’est leur soirée », faisait-il en substance. « Le foot ? A la base, je ne suis pas très « foot ». Mais bon, avec la Coupe des Nations, c’est autre chose. Plus de gens comprennent… »

Pendant ce temps, les ministres s’installaient calmement. Puis arrivait le Roi, montant sur la pelouse 5 minutes avant le coup d’envoi pour saluer les joueurs.

Le Stade Roi Baudouin pouvait commencer à tanguer dans des couleurs affichées à tout va. Trois couleurs. Vous les connaissez…

Une première mi-temps calme, le jeu développé ne permettant pas d’envolée dans l’enthousiasme. Un public bon enfant, conquis depuis des mois, se permettant tout de même de chahuter Bart De Wever…

Vint alors le moment « Stromae ».

Habillé « Diable » (Tout de rouge, touches de jaune et de noir).

Babillages avec le public, une chanson ( » Ta fête », extraite de son deuxième opus Racine Carrée), puis c’est parti pour son « Formidable ». Là, chapeau. Toujours seul au milieu des 7140 m2 de la pelouse. Un grand show. Un vrai professionnel. Tout le monde de chanter, de se dandiner sur place, à commencer par le Premier Elio Di Rupo.

Deuxième mi-temps. Ouf. Un but à la 64e pour mettre un peu le feu. Un match qui se traîne jusqu’à l’égalisation. Coup de sifflet final.

Là, on se retrouve avec les Diables saluant sous la pluie leurs 50.000 supporters. Puis un feu d’artifice, pendant que Marc Wilmots sabre le champagne avec les commentateurs de RTL.

Stromae ? Il va bientôt revenir, pour son deuxième set…