Bruxelles: les couleurs de la Région testées sur des poteaux supportant des feux de signalisation

But de l’opération, selon la ministre: développer un nouvel axe de la campagne de citymarketing de la Région-capitale, à côté d’autres opérations notamment via internet, pour en améliorer l’image mais aussi renforcer la visibilité de ces accessoires du mobilier urbain et donc la sécurité des usagers.

Les seize poteaux qui seront peints en bleu et en jaune sont ceux du carrefour formé par la Petite Ceinture et la rue Belliard. A priori, ces couleurs rendront les feux de signalisation plus visibles que le gris actuellement utilisé à chaque remplacement.

Les voiries régionales bruxelloises comptent actuellement 4.500 poteaux supportant des feux de signalisation. Les 2.600 plus anciens sont de couleurs rouge et blanche. Les plus récents sont de couleur grise. Ce n’est qu’après évaluation que l’on décidera ou non de passer systématiquement au bleu et jaune. Cette décision reviendra dans tous les cas au prochain gouvernement bruxellois, a précisé mercredi Mme Grouwels.

Une idée qui fait bondir le MR

Cette annonce fait en tout cas bondir le chef de file de l'opposition libérale au Parlement bruxellois, Vincent De Wolf: «  Où sont les véritables priorités du gouvernement bruxellois !? Un coup de peinture sur les poteaux de signalisation est-il plus important que de loger, former, éduquer et transporter décemment nos concitoyens ? Après avoir repeint les taxis et les véhicules de la STIB, c'est donc au tour de nos feux de signalisation… Dont acte. »