RTL-TVi: "Nos commentateurs sont aussi compétents et passionnés que nos concurrents"

Sur Stromae

La chaîne privée n’a rien trouvé de mieux que… de couper le mini-concert du chanteur à la mi-temps du match. Tout ça pour passer l’écran de publicité. Bref, une opération de relations publiques… formidable ! Les réactions n’ont pas tardé. Toutes ou presque trouvaient RTL-TVI « fort minable ». Inutile de dire que le succès d’audience incontestable (995.000 téléspectateurs et 57,4 % de parts de marché) n’était pas totalement savouré par la chaîne, plutôt mal prise. Comme contre-feu, RTL-TVI a publié hier un communiqué… rejetant la faute sur l’Union Belge. « Le concert était initialement prévu à 20h40 avant le match. Nous avons tenté de nous adapter. Mais, pendant la mi-temps, deux écrans publicitaires totalisant 9 minutes devaient être diffusés. En tant que chaîne privée, RTL-TVI se devait de respecter leur diffusion vis-à-vis de ses annonceurs… » Voilà qui a le mérite d’être clair, surtout de la part d’une chaîne qui nous avait rebattu les oreilles avec la « surprise » de ce concert… À RTL, on dit encore que la chanson tronquée (« Papaoutai ») a été diffusée après le match comme les commentateurs l’avaient annoncé… Ça vous console, vous ?

Sur les commentateurs sportifs

Stéphane Rosenblatt, le directeur de RTL, s’exprime ce jeudi dans la DH : « Nos journalistes sont aussi passionnés et compétents que nos concurrents. Et ce n’est pas parce qu’ils sont capables de traiter d’autres sujets qu’ils sont incompétents dans le sport. Mais je sais que le sport est un domaine particulièrement subjectif et qui laisse cours à la mauvaise foi ».

Sur le « buzz » Stéphane Pauwels

RTL n’a pas souhaité réagir. Stéphane, lui, s’exprime dans nos éditions de ce jeudi. Il le dit haut et fort : « Je ne suis pas raciste ». Une interview à découvrir dans nos éditions de ce jeudi