Les acteurs d’«Hélène et les garçons» couchaient ensemble... dans les toilettes des coulisses !

« Évidemment, ça baisait énormément, pas qu’au sein d’une même série. Ça ne pouvait que baiser de toute façon. Parfois c’était même aux toilettes, entre deux prises. » révèle Jean-Luc Geneste, rédacteur en chef de OK Podium à l’époque, au magazine SoFilm. « Il m’est arrivé de faire flirter des acteurs dans des épisodes puis de constater qu’ensuite ils flirtaient pour de vrai », raconte Jean-Luc Azoulay, co-fondateur d’AB Productions, la société qui produisait les sitcoms qui ont marqué les années 90.

Et les acteurs confirment les propos de la prod’ ! « Il y avait pas mal de nanas genre beau cul, gros seins, plus ou moins belle gueule, ça faisait partie du truc » se souvient Renaud Roussel qui interprétait Daniel dans « Premiers baisers ».

Dans les coulisses, c’était « trash » mais pas seulement à cause des coucheries ! Selon les anciens protagonistes, les conditions de travail étaient presque inhumaines. « On travaillait à un rythme de goulag nord-coréen » raconte Anthony Dupray de « Premiers baisers ». « C’était non-stop. Pendant cinq ans, je n’ai pas dormi » poursuit-il.

Le chanteur Christopher Rippert était tellement surchargé de travail, qu’il n’arrivait même plus à retenir ses lignes. « On se collait des petites antisèches dans le décor, au cas où on avait un trou » explique-t-il. Impossible, même de prendre un congé maladie sous peine de renvoi ! C’est dire…