Le preneur d’otages dans une banque parisienne s’est rendu

«Il s’est rendu après négociations avec les effectifs de la préfecture de police de Paris», a déclaré une de ces sources. Le dernier des quatre otages est indemne, a ajouté une source policière.

L’homme est sorti les mains sur la tête. «Il a été placé en garde à vue au 3e district de police judiciaire», a déclaré le directeur de la police judiciaire parisienne, Christian Flaesch. «Connu des services de police et de l’hygiène mentale», l’homme, qui habite le XIIIe arrondissement, détenait «une arme de poing, une bombe lacrymogène et a mis la pagaille à l’intérieur de l’agence», selon M. Flaesch.

La prise d’otages avait débuté vers 16H50 dans cette agence bancaire CIC, située derrière la mairie du XIIIe arrondissement et près de la place d’Italie.

Le preneur d’otages réclamait un logement social pour lui et son fils.