Ecoutes NSA: le Premier ministre français «choqué», demande aux USA «des réponses claires sur ces pratiques»

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, s’est dit lundi à Copenhague, « choqué » par l’espionnage américain « et a demandé aux Etats-Unis d’apporter » des réponses claires « sur ces pratiques. « Je suis profondement choqué (…). C’est invraisemblable qu’un pays allié comme les Etats-Unis puisse à ce point aller jusqu’à espionner autant de communications privées qui n’ont aucune justification stratégiques, aucune justification de défense nationale », a déclaré à la presse M. Ayrault, en demandant aux Etats-Unis  « des réponses claires et justifiant les raisons pour lesquelles ces pratiques ont été utilisées et surtout en créant les conditions de la transparence pour qu’il y soit mis fin. »