En ce momentNouveau SudinfoCharleroi - StandardCrise énergétique Accueil

C’est dans ce qui reste de leur restaurant « Le Petit Bistroquet », dans la rue du Gravier, que nous retrouvons le cuisinier Jean-François Farina et sa conjointe Krystel, propriétaires des lieux. Vitres cassées, murs arrachés, humidité… L’établissement des deux Chênéens a été complètement ravagé par les inondations.

« On a survécu à quinze mois de Covid, puis maintenant on prend ça sur le dos… Moi je suis complètement démotivé, à plat, il faut un boost pour qu’on puisse redémarrer quelque chose », confie Jean-François.

Plus de deux mois après les inondations, l’avancée des travaux dans le restaurant du couple est au point mort. Ils attendent encore la visite de l’expert prévue le 19 octobre.

Toute cette attente a amené le couple à prendre une décision importante et surprenante. Ils ont choisi de déplacer leur restaurant « Le Petit Bistroquet » cinquante mètres plus loin, sur la place du Gravier, dans l’ancien restaurant « Le Vieux Chênée ». Si des travaux sont aussi à réaliser dans cet établissement touché par les inondations, il était plus avantageux pour le couple de s’installer là et « de repartir à zéro ».

Nouveau projet

Pour Jean-François et Krystel, reprendre leurs activités à Chênée était une évidence : « Toute notre vie est ici à Chênée, depuis toujours », confie le cuisinier. Le couple a passé onze années dans cet établissement de la rue du Gravier, à proposer une cuisine simple et conviviale à leurs clients.

Cela faisait un petit moment que Jean-François et Krystel voulaient changer le lieu de leur restaurant tout en restant dans les alentours. En cause, une cuisine trop petite, une salle trop étroite ou encore des courants d’air. Le nouvel établissement permettra au couple de servir autant de couverts (une quarantaine) mais dans une salle plus espacée et moderne.

Se relever

Avec le Covid et les inondations, Jean-François et Krystel se sont dit que c’était une opportunité « de se relever encore mieux, d’essayer en tout cas. » Ce nouveau projet devrait coûter entre 80.000 et 100.000 euros au couple. Pour ce qui est de l’ouverture, Jean-François espère vivement pouvoir ouvrir ses portes et accueillir les clients pour le mois de décembre.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

******* **** ** *** ***** ** **** ********** ********** ***** ******************* **** ** *** ** ******** *** **** ********** ** ********* ************** ****** ** ** ********* ******** ************** *** ****** ****** ********* **** ********** ************ ****************** *** **** ********** * ***** ************* ******* *** *** ************

********** * ******** ** ****** **** ** ****** **** ********** ** ***** *** *** ** ****** *** ** **** ************* *********** ** ***** ** **** ** ***** **** ******* ****** *********** ******* ************** ****** ***************

**** ** **** **** ****** *** ************ ************ *** ******* **** ** ********** ** ****** *** ** ***** ***** *** ********* ****** ** ****** ** ********** ******* ** ** ********

***** ***** ******* * ****** ** ****** ** ******* *** ********* ********** ** ************ *** *** ****** ** ********* **** ********** ********** ***** ****************** ********* ******* **** ***** *** ** ***** ** ******** **** ********** ********** ********** ***** ***************** ** *** ******* **** ***** ** ********* **** *** ************** ******* *** *** ************ ** ****** **** ********** **** ** ****** ** ************* *** ** ********** ******** ** **************

******* ******

**** ************** ** ******** ********* ***** ********** ** ******** ****** *** **************** ************* ***** *** *** *** ** ********* ****** ***************** ****** ** ********** ** ****** * ****** **** ******* **** *** ************** ** ** *** ** ******** ** ******** *** ******* ****** ** ********** ** ***** ********

**** ******* ** ***** ****** *** ************** ** ******* ********* ******* ** **** ** **** ********** **** ** ******* **** *** ********** ** ****** *** ******* **** ******* *** ***** **** ******** ** ****** *** ******** ******** ** ****** ************** ********* ** ****** ** ****** ****** ** ******** **** ************ **** **** *** ***** **** ******** ** ********

** *******

**** ** ***** ** *** ************ ************** ** ******* ** **** *** *** ********** *** ************ ********** ** ******* ****** ****** *********** ** **** ************ ** ******* ****** ******* ******* ***** ****** ** ******* ***** ** ******* **** ** *** *** ** ************** ************** ******* ******** ******* ****** *** ****** ** ********** *** ******* **** ** **** ** **********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles