L’Espagne sort de la récession, symbole d’un léger mieux en Europe

L’Espagne, plongée en récession depuis deux ans, en est sortie au troisième trimestre avec une croissance de 0,1 %, a estimé mercredi la banque centrale, reflétant le léger mieux observé en Europe, toutefois insuffisant pour relancer emploi et consommation. Cette hausse du produit intérieur brut (PIB) survient « après neuf trimestres consécutifs de baisse », rappelle la Banque d’Espagne, dont les estimations sont généralement confirmées par les données officielles, attendues le 30 octobre. La quatrième économie de la zone euro, frappée doublement en 2008 par l’éclatement de sa bulle immobilière et le démarrage de la crise financière internationale, connaît sa deuxième récession en cinq ans. Mais « au troisième trimestre, l’économie espagnole a poursuivi son amélioration graduelle que l’on observe depuis le début de l’année, dans un environnement caractérisé par une certaine détente des tensions financières et une amélioration de la confiance », assure la banque centrale, expliquant que la reprise est stimulée par les exportations. Le pire est passé, un à un les pays de la zone euro renouent avec la croissance