Les Italiens «espionnés par les services américains et britanniques"

Les Italiens ont été espionnés non seulement par les services américains mais également par les Britanniques, affirme le journaliste Glenn Greenwald à l’hebdomadaire italien L’Espresso, dans son édition à paraître vendredi. «L’Italie n’était pas seulement en ligne de mire du système Prism créé par les services américains. Avec un programme parallèle et convergent dénommé Tempora, les services d’espionnage britanniques ont espionné les câbles de fibre optique qui transportent les conversations téléphoniques, les mails et le trafic internet» en Italie, assure le journaliste, détenteur des dossiers que lui a confié Edward Snowden, à l’origine des révélations sur le vaste système de surveillance cybernétique américain.