La Russie acceptera les sanctions de l’UEFA contre le CSKA si les faits sont «prouvés»

La Russie acceptera les sanctions de l’UEFA si les incidents racistes dénoncés par l’Ivoirien Yaya Touré de Manchester City lors du match de Ligue des Champions à Moscou contre le CSKA sont «prouvés», a déclaré samedi à l’AFP le ministre russe des Sports, Vitali Moutko. «S’il y a eu des comportements, des cris racistes du côté des supporteurs, l’arbitre a la possibilité d’interrompre le match, au pire de l’annuler. Cela n’a pas été le cas lors du match CSKA-Manchester City» mercredi soir dans la banlieue de Moscou, a déclaré M. Moutko dans une interview, observant qu’une enquête de l’UEFA était en cours. «Il faut que cela soit prouvé», a ajouté M. Moutko en insistant sur la nécessité d’une «enquête objective». «S’il y a eu des faits de racisme, évidemment, le CSKA, le stade et le club seront punis, et ce sera une punition juste. Nous l’accepterons, nous tirerons les conclusions pour faire en sorte que cela ne se reproduise plus», a ajouté le ministre russe.