Charleroi confirme à Zulte Waregem: 1-1

Alors que Francky Dury effectuait pas moins de quatre modifications dans son onze, allant même jusqu’à renvoyer Malanda sur le banc, Felice Mazzù devait remplacer Ederson (dont le forfait avait été acté samedi) et N’Ganga et repassait comme attendu au 4-5-1. Willems était ainsi préféré à Satli pour occuper le côté gauche de la défense et aussi bien Kumedor que Marcq retrouvaient une place de titulaire.

Les Zèbres faisaient jeu égal avec leurs hôtes avant que ces derniers ne commencent à rapidement monter en puissance avec notamment un bel essai d’Hazard joliment dévié par Mandanda peu avant le quart d’heure. Le Sporting restait toutefois dans le coup en héritant de contre-attaques intéressantes lors desquelles le dernier geste faisait toutefois invariablement défaut.

Le 1-0 tombait à la suite d’une nouvelle tentative d’Hazardque Mandanda, surpris pour le coup, ne pouvait que dévier du pied: à l’affût, Habibou ne manquait pas de jouer un vilain tour à ses nouvelles couleurs! Le Sporting n’était pas sonné pour autant mais le score n’évoluait plus avant le repos.

A la reprise, le Essevee repartait de l’avant mais Charleroi ne désunissait toujours pas et résistait aux velléités locales. Une sortie de défense rondement menée lui permettait d’égaliser par Milicevic, qui faisait preuve de sang froid après avoir été mis sur orbite par Kebano. Les Flandriens reprenaient immédiatement leur emprise sur la rencontre, François devant suppléer Mandanda sur la ligne...

Tout restait donc ouvert et, lancé par François, Milicevic était d’ailleurs tout près de faire 1-2 en évitant la sortie de Bossut mais son ballon heurtait le dessus du but waregemois. Cela augurait d’une fin de partie débridée et on ne fut pas déçu...

L’équipe visitée jetait en effet ses dernières forces dans la bataille alors que l’entrée au jeu de Gnohéré démontrait l’envie de Mazzù de jouer également le coup à fond. Et après plusieurs occasions très chaudes devant Mandanda et la sortie de Kumedor pour sa deuxième carte jaune, on en restait là...

Avec ce beau point, le Sporting confirme sa bonne passe. Les Zèbres sont en effet invaincus depuis trois matches.