Menu Le journal du 29 janvier 2023 Je lis le journal Je m'abonne Se connecter S'abonner

Gwendoline va déjà rouvrir son salon de coiffure, ravagé par un incendie à Mons

Lundi dernier, le salon de coiffure « Au fil du cheveu » était détruit par un incendie. Mais une formidable solidarité s’est organisée autour de Gwendoline, la gérante du salon. La coiffeuse a déjà trouvé un nouveau bâtiment pouvant accueillir son activité. Elle rouvrira son salon dans quelques jours.

Lundi dernier, un terrible incendie s’est déclaré rue de la Coupe à Mons et a complètement ravagé le salon de coiffure « Au fil du cheveu ». La gérante du salon Gwendoline Dugauquier, qui n’était pas présente au moment de l’incendie, reste encore aujourd’hui très marquée, d’autant que son chien a péri dans les flammes. Mais la Montoise relève la tête. Dans 20 jours, elle relancera déjà son activité. « Le hasard fait parfois bien les choses », réagit la coiffeuse. « Après l’incendie, plusieurs personnes sont venues me dire que le coiffeur Louis, installé rue de la Couronne, cessait son activité. Il a fermé définitivement son salon jeudi. Je suis entrée en contact avec lui. Il m’a donné le numéro du propriétaire du bâtiment. »

Un énorme soutien

Tout s’est rapidement concrétisé. Gwendoline a visité les lieux vendredi et a signé son bail ce lundi. Elle va donc y déménager son salon qui rouvrira ses portes le lundi 25 octobre. « Cet incendie n’est vraiment pas une épreuve facile. Je ne le souhaite à personne. Mais je suis super contente d’avoir retrouvé un nouvel endroit. Ça me motive pour la suite. J’ai déjà plein d’idées en tête. Je suis très emballée tant pour moi que pour mon équipe. »

La coiffeuse montoise n’aurait jamais imaginé être autant soutenue dans cette terrible épreuve. « Mes amis et mes clients ont tous été très solidaires avec moi, notamment sur les réseaux sociaux. Je ne m’y attendais pas. Ça donne en tout cas de la force pour se battre. » C’est en partie grâce à ce soutien que Gwendoline est parvenue à très vite trouver une solution. « Soit je sombrais, soit je me relevais. Perdre son animal de compagnie et son lieu de travail, c’est très compliqué. Mais je me devais de réagir. »

Gwendoline doit toutefois racheter tout son matériel. Mais elle sera prête pour le 25 octobre. « Des clients veulent déjà prendre rendez-vous. C’est très chouette. »

Le MoMa Coffee veut revenir en force

Le MoMA Coffee, également touché par les flammes, est dans la même optique et va tout faire pour rouvrir le plus vite possible. « Nous allons revenir en force ! Promis », a annoncé l’établissement sur Facebook. « Nous tenons à vous rassurer que nous nous en sortons mieux que nous le pensions. Avec l’aide des différents corps de métiers, nous allons « reconstruire » le MoMA dans les meilleurs délais. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo
Retour en haut Actualités Régions Sport Vidéos Max Ciné-Télé-Revue Codes promos Podcasts Mobilité Consomalin Services Club des abonnés Concours 7Dimanche Liège Charleroi Mons Bruxelles Basse Meuse Brabant wallon Centre Huy Waremme Luxembourg Mouscron Namur Sambre Meuse Tournai Verviers Alertez-nous Nos archives Horoscope Météo Jeux info Trafic Nécrologie Annonces emploi Annonces auto Annonces immo Locations de vacances Shopping Bons plans Guide d'achat Codes promos Comparateur La boutique Gérer les cookies Gérer les notifications Inscription newsletter Concours Journée Découverte Entreprises Sudinfo sur Facebook Applications Sudinfo iPhone-iPad Application Sudinfo Android Nous contacter La société Sudinfo Créer un compte Sudinfo Les offres d'abonnement Sudinfo Le Groupe Rossel Rossel Advertising