Gaz lacrymogène pour disperser une manifestation d’étudiants pro-Morsi au Caire

La police égyptienne a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser une manifestation étudiante de soutien au président islamiste Mohamed Morsi destitué par l’armée aujourd’hui, ont indiqué des responsables des services de sécurité. Les étudiants, partis d’al-Azhar au Caire, l’une des plus prestigieuses universités islamiques du monde, ont coupé un axe important à proximité, avant d’être dispersé par des tirs de grenades lacrymogènes et de chevrotine, ont-ils expliqué. Aucune victime n’avait été signalée dans l’immédiat.