En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Lancée sur la plateforme le 17 septembre dernier, « Squid Game » n’aura mis que quelques jours avant de battre tous les records : quatre jours après sa mise en ligne, la série s’est placée numéro 1 du top mondial des séries de Netflix ; ses acteurs ont vu leur compte Instagram exploser (l’actrice et mannequin HoYeon Jung est passée de +/- 400 000 à près de 15 millions de followers). Et la série affole aussi… la Bourse : les investisseurs se ruent sur les entreprises (production, distribution, représentation…) qui y sont liées de près ou de loin. Certaines actions ont vu leur cote grimper jusqu’à 70 % !

Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Déconseillée aux moins de 18 ans, la série s’ancre dans la Corée d’aujourd’hui, où 456 personnes en proie à des difficultés financières sont recrutées par une mystérieuse organisation pour participer à une compétition. A la clé : 45 milliards de wons (+/- 3 millions d’euros). Pour ce prix, certains tueraient père et mère.

Ici, ils vont devoir s’affronter lors de différentes épreuves inspirées de jeux enfantins. Soit ils les réussissent, soit ils meurent ! L’abandon est également puni. Le premier épisode, axé autour du célèbre « 1.2.3 soleil », est particulièrement sanglant, et donne le ton…

Cette série dystopique joue sur un thème qui a fait ses preuves depuis l’Antiquité et les combats de gladiateurs : des pauvres sont jetés en pâture dans une compétition mortelle pour divertir les « riches » ! La série s’inscrit ainsi dans la lignée de livres et films à succès comme le roman graphique « Jeux d’enfant », la saga « Hunger Games », « Running Man », « On achève bien les chevaux » ou encore « Battle Royale ». Le récit en soi n’est donc pas neuf ; ce qui l’est, c’est la forme : les « candidats » s’affrontent autour d’épreuves inspirées de jeux d’enfants, ce qui donne lieu à des séquences visuellement impressionnantes et psychologiquement déstabilisantes, la perversion supplantant l’innocence. Mais au-delà du « divertissement », la série pose surtout question sur la moralité, la conscience et les inégalités sociales. Jusqu’où serions-nous prêts à aller pour de l’argent ? Dans quelles mesures les nantis dirigent-ils le jeu, au propre comme au figuré ? À partir de quel moment l’Homme devient-il indifférent à la mort d’autrui ? De quoi inciter à la réflexion.

Les dérives inattendues

Le succès de la série a des répercussions dans la réalité. Certaines sont anecdotiques, comme ce Sud-Coréen, assailli de coups de fil (près de 4000 par jour) depuis que son numéro est apparu dans la série. Eh oui, c’est son numéro qui est repris sur les cartes de visite que les joueurs reçoivent ! Et depuis, des milliers de fans – visiblement, la notion de fiction/réalité échappe à beaucoup – l’appellent pour « participer au jeu ». D’autres étonnent, comme ces TikTokeurs, qui s’en inspirent pour lancer des challenges (sans mort !) : on trouve sur le réseau social des tas de vidéos reprenant le principe du jeu « 1.2.3 Soleil », mais aussi le « Candy Challenge » : il s’agit alors de réaliser un biscuit à base de miel et découper ensuite la forme du moule, puis la placer sur un bâton. D’autres enfin, inquiètent, comme ces parties de « 1.2.3 Soleil » improvisées dans les cours d’écoles, avec coups à la clé pour les perdants !

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

******* *** ** ********** ** ** ********* ******** ************* ************ ******** *** *** ******** ***** ***** ** ****** **** *** ************** ****** ***** ****** ** **** ** ****** ** ****** ******* ******* ******* * ** *** ******* *** ******* ** ************** *** ******* *** ** **** ****** ********* ******** ************ ** ********* ****** **** *** ******* ** *** *** *** ** ***** ** ** ******** ** *********** ** ** ****** ****** ******** ** ************* *** ************* ** ***** *** *** *********** ************ ************* ******************* *** * **** ****** ** ***** ** ** ***** ********* ******* *** ** **** **** ******* ********** ****************

**** ** **** *********** *****************

************** *** ***** ** ** **** ** ****** ********* **** ** ****** ****************** *** *** ********* ** ***** ** *** ************ ************ **** ********** *** *** ************ ************ **** ********** ** *** ************* * ** *********** ** ********* ** **** **** * ******** *********** **** ** ***** ******** ********* ***** ** ******

**** *** **** ****** ************* **** ** ************ ********* ********** ** **** ********** **** *** *** ************* **** *** ************** *********** *** ********** ***** ** ******* ********* **** ****** ** ********* ************* *************** *** ***************** ********* ** ***** ** ******

***** ****** ********** **** *** ** ****** *** * **** *** ******* ****** ************** ** *** ******* ** ****************** *** ******* **** ****** ** ******* **** *** ************ ******** **** ******** *** ***************************** ** ****** *********** ***** **** ** ******* ** ****** ** ***** ** ******* ***** ** ***** ********* ************ ******************* ** **** ************** ************** *************** ************ ********** ******* **** *** *************** ** ****** ************** *************** ** ****** ** *** ******* **** *** *********** ** *** ******** ******* ** ************ *** ************************* ************** ****** ************* ********** ** **** ************ ** *** ***** **** ** *** ********** ************ **************** ** ***************** ***************** ** ********** *********** ************** **** ******** ** ******************************* ** ****** **** ******* ******** *** ** ********** ** ********** ** *** ************ ********* *********** ************ ****** ** ***** **** ** ***************** **** ******* ******* *** ****** ************ ** **** ** ****** ***** ** ************** ** ****** ** **** ****** ********* ********** ************ ** ** **** ***************** ** **** ******* ** ** ***********

*** ******** ***********

** ******* ** ** ****** * *** ************** **** ** ********** ********* **** ************* ***** ** ************ ******** ** ***** ** *** ****** ** **** *** ***** ****** *** *** ******* *** ****** **** ** ******* ** **** ******* *** ******* *** *** ****** *** *** ****** ** ****** *** *** ******* ***************** ** ******* *** ******** ** **** *** ************ ** ****** ** ***************** ******** ** ******** *** ************* **** ****************** ** ************ ********** ********** ***** *** *********** *** ****** ********* **** ****** *** ********** ***** ******************* ** ****** *** ** ******* ****** *** *** ** ******* ********* ** ******** ** *** ************* *************** **** ***** ** ************* ************************ ** ******** ***** ** ********* ** ******* ** **** ** **** ** ********* ******* ** ***** ** ****** **** ** ****** *** ** ******* ********** ****** ************ ***** *** ******* ** ************* ************** ************ **** *** ***** ************ **** ***** ** ** **** **** *** ***************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles