Le Costa-Rica ferme ses zoos et remet les animaux en liberté

Le Costa-Rica est un petit pays d’Amérique latine très impliqué dans la protection de l’environnement. Pour le mois de mai 2014, il a décidé de fermer les deux grands zoos du pays, selon Le Monde. Ils seront transformés en jardin botanique et en parc urbain.

Les animaux qui s’y trouvent seront remis en liberté. «  Nous ne voulons plus voir d’animaux en captivité ou enfermés d’une quelconque manière  », a déclaré le ministre de l’Environnement. Cette décision a été prise, selon lui, en raison «  d’un changement dans la conscience environnementale des Costariciens  ».

Le Costa-Rica s’est fixé pour objectif d’avoir un bilan carbone neutre pour 2021. Pour y arriver, il a aussi entamé une importante campagne de reforestation.