La police de Couvin: «Sans renfort, on annulait le match face à Liège»

Pourtant, au bureau de police de la zone des Trois Vallées, on est un peu plus paniqué par la situation. « Je tiens à préciser que nous avons été avertis de cette manifestation seulement en milieu de cette semaine. Pour moi, c’est un défaut de collaboration et de professionnalisme de la part de l’organisateur. On a dû réagir dans l’urgence au niveau de l’administration. Sans renfort, on annulait le match face à Liège », raconte Virginie Wuilmart, chef de corps de la zone de police qui était en pleine réunion avec le bourgmestre de Couvin Raymond Douniaux ce jeudi après-midi.

> Tous les détails dans La Meuse Namur de ce samedi 2 novembre.