L’avocat de Bernard Wesphael: "Il nie toujours toute implication dans le meurtre de son épouse"

Interrogé sur RTL et la RTBF à la sortie de la prison de Bruges, où il avait rencontré son client, Me Henderickx a confirmé que Bernard Wesphael soutenait toujours que son épouse s’était suicidée.

«Mon client confirme qu’il n’a rien à voir avec la mort de sa femme», a expliqué l’avocat. Bernard Wesphael a également demandé à son conseil de ne plus parler à la presse. «Il faut d’abord qu’on puisse étudier le dossier pénal et les résultats de l’autopsie», a conclu Me Henderickx.

Bernard Wesphael a été inculpé jeudi et emprisonné après la découverte du corps de son épouse dans l’hôtel dans lequel le couple séjournait à Ostende. Selon lui, elle s’est suicidée en absorbant des médicaments. Et ce, après une dispute (voir ici nos infos exclusives).

Des analyses toxicologiques sont toujours en cours. Le député wallon comparaîtra mardi devant la chambre du conseil de Bruges.

Sur Facebook, la fille de l’inculpé a manifesté son soutien à son papa. Selon elle, celui qu’elle qualifie d’ «humaniste pacifiste» est incapable de faire du mal. Elle explique qu’il aimait son épouse «inconditionnellement» et que cela était réciproque.

Elle a rendu visite à son père en prison. «Je n’ai pu lire dans son regard qu’une souffrance démesurable, celle d’un homme en deuil auquel l’existence a arraché sa femme. Celle d’un homme pointé du doigt quant à un événement qui est, et je pèse mes mots, le pire drame de sa vie», a-t-elle écrit après la visite.