En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil

«Couac» à la caserne de Binche: «Je ne veux pas avoir un mort sur la conscience!»

C’est toujours l’inquiétude qui règne au sein de la caserne des pompiers de Binche après le « couac » qui a empêché, ce mardi, une partie des hommes du feu d’intervenir sur un gros incendie survenu dans la rue de la Montagne. La Louvière a, en effet, dû être appelée en renfort, aucun sous-officier n’étant disponible à Binche. Selon plusieurs sources internes, un tel problème se serait déjà présenté une dizaine de fois depuis le début de cette année et risque encore d’arriver. Cet épisode fâcheux s’est invité aux discussions entre pompiers et représentants de la zone Hainaut-Centre, ce mardi.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** ****** *** ********* ******* ***** ***** *** ******** ** ** ******* ** ****** ** *** ********* *********** ** ** **** *************** ******** ********* ********** ** ********** ** ** **** **** ********** ** *********** ** ****** ******* ***** ** ** **** ** **** **** ****** ****** ***** *** ******** ******* ** * * ***************** ******* ** *** ** *********** ** ******** ****** ************** ********* ** ********* ** ****** ********** **** *** ********** ** *** ******** *** ************ ***** ******** ** ** ******* ** *** *********** ************** ** ********** ** ******** ** ***** ** ******* ** ******** ** ****** **** ********* *** ** **** ******* **** ************ ** *************

***** ** ******* ** ** ******** ******** ** **** *** ****** ** ******** ** **** **** ** ***** ******** ** *** ****** ** ******* *********** ** *************** ****** ******* **** ********* *** ********* **************

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo