Abigail, 17 ans, se pend au même arbre que son frère, un an plus tôt: elle venait d’être violée lors d’une soirée

En février 2012, Dean s’était pendu à un arbre derrière sa maison. Il souffrait de problèmes psychologiques, selon le Daily Mail. Un an et demi plus tard, c’est sa sœur Abigail, âgée de 17 ans, qui a été retrouvée pendue, au même arbre, par sa maman Nicola. La police de Newcastle, chargée de l’enquête, a conclu un autre suicide.

Abigail était connue comme une jeune fille fragile, surtout depuis le suicide de son frère. Elle avait notamment des problèmes d’alcool mais avait reçu une aide psychologique suite à ce décès. Pas suffisante, selon des proches contactés par le Daily Mail. « Elle était considérée comme une personne à faible risque, sa relation avec sa mère allait de mieux en mieux », indique pourtant l’assistante sociale qui travaillait avec la famille, Victoria Chamberlain.

Mais une soirée a mal tourné pour Abigail, qui souhaitait profiter d’une bonne fête avec ses amis dans le centre de Newcastle. Selon la police de cette ville du nord de l’Angleterre, la jeune fille de 17 ans a été victime d’un viol et a été frappée par ces malfrats. Elle est retournée à la maison de sa mère, Nicola, sans dire un mot avant de se suicider, la nuit tombée, à l’arbre qui trône dans leur jardin. La police est toujours à la recherche des violeurs alors que l’arbre, depuis, a été coupé… Mais une stèle est restée pour honorer la mémoire d’Abigail et Dean.