Nucléaire iranien: Téhéran doit faire «des concessions», affirme Paris

L’Iran doit faire «des concessions» dans les négociations internationales sur son programme nucléaire controversé, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, alors qu’un nouveau round de discussions se tient dans la journée et vendredi à Genève. «Nous souhaitons avancer par la négociation mais ca n’avancera que si l’Iran accepte de faire des concesssions que lui demande la communauté internationale», a déclaré le ministre à la chaîne I-télé. La France, a-t-il poursuivi, mais aussi «les cinq membres du Conseil de sécurité et la communauté internationale» disent: «l’Iran peut parfaitement avoir le droit d’utiliser le nucléaire civil mais la bombe atomique, non». «Nous essayons de mettre ca en musique. Il y a quelques questions assez techniques — est-ce qu’ils vont avoir le droit à enrichir (de l’uranimum), à combien, 20%, 3,5%, qu’est-ce que deviennent les usines de Fordo, etc, nous discutons de cela», a ajouté le ministre français.