Havré: Une école de catch ouvre ses portes pour la première fois chez nous

Julien Sadin pratique le catch depuis 5 ans. En septembre, il a ouvert une école à Havré consacrée à cette discipline. Il s’agit de la 5ème antenne de la Belgian Wrestling School, une école de catch faisant partie de la Belgian Catch Wrestling Federation, la fédération belge de catch. Dans la région de Mons, c’est une première.

Julien Sadin est éducateur spécialisé et depuis peu, un entraîneur diplômé de la fédération belge de catch. Originaire d’Hornu, il était obligé de se rendre dans d’autres écoles à Lessines, Charleroi ou même Liège pour pratiquer sa passion. Comme il n’était pas seul dans le cas, il a décidé d’ouvrir une école à Havré.

Dans cette école, les apprentis catcheurs seront formés aux techniques du catch c’est-à-dire qu’ils apprendront à chuter, à exécuter des figures comme des saltos et à se positionner correctement pour ne pas se blesser. Si le catch n’est pas considéré comme un sport mais plutôt comme du spectacle, cela nécessite quand même une bonne préparation physique et technique.

L’école est ouverte à tous et travaille en partenariat avec une école américaine, la Wild Samoan Wrestling School. Les entraînements ont lieu dans le dojo situé au nº128, rue Irma Fievez à Havré. La participation est de 10 euros et permet aux élèves d’aller s’entraîner dans les autres écoles de la fédération durant la même semaine.