Affaire Wesphael: la commission des poursuites du parlement wallon entend mardi des magistrats

La commission des poursuites du parlement wallon s’est réunie vendredi afin d’examiner la situation de M. Wesphael, placé sous mandat d’arrêt depuis le 31 octobre dernier.

Elle a pris connaissance de la demande de l’avocat de M. Wesphael, Jean-Philippe Mayence, visant à obtenir la suspension de l’arrestation et/ou l’exercice des poursuites à l’encontre du député wallon, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

La commission a décidé de procéder mardi aux auditions successives de Me Mayence, du procureur général de Gand (Anita Harrewyn) et du procureur du Roi de Bruges (Céline Dhavé), ainsi que de la juge d’instruction (Christine) Pottiez.

«Afin de garantir la sécurité juridique maximale de l’examen du dossier, la commission a estimé qu’il n’était pas possible de tenir des réunions conjointes avec la commission des poursuites du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles», ajoute le texte.

Il précise «qu’aucun membre de la commission ne s’exprimera pour ce qui excède la lecture du présent communiqué».