Funérailles de Véronique Pirotton: une messe très émouvante (photos+vidéo)

Après avoir chargé le corbillard et les fleurs devant le funérarium Largefeuille, boulevard de la Constitution, les personnes présentes se sont dirigées vers l’église.

Une trentaine de membres de la famille est présente et vingt autres personnes attendaient l’arrivée du cerceuil devant l’église. Le fils de Véronique, Victor, avec son papa, ne peut retenir ses larmes.

L’église Saint-Nicolas s’est peu à peu remplie et certaines personnes se tenaient debout, faute de places. Dans l’assemblée, pas de politiques à l’exception de Jean Thiel, un ami de longue date de Bernard Wesphael. L’avocat de la famille, Philippe Moureau, était également sur place, de même que certains collègues journalistes de Véronique Pirotton. Des amis de Victor, très émus, étaient aussi présents.

La chanson que les proches de la défunte ont choisi pour accompagner la traversée du cerceuil dans l’église est « Ne me quitte pas », de Jacques Brel. A la sortie, une autre chanson du chanteur belge a résonné, mais interprétée par Dalida : « Quand on a que l’amour ».

Lors de la cérémonie, beaucoup de proches ont témoigné. Ils ont évoqué le raisonnement, le charisme, l’humour et l’intelligence de Véronique Pirotton. Aucune allusion au drame qui entoure la mort de Véronique Pirotton n’a été faite.

La messe s’est terminée sur le coup de midi trente et les proches de la défunte se sont alors dirigés vers le cimetière.