Finale 100% belge à Taipei: Van Uytvanck rejoint Wickmayer

Samedi, Yanina Wickmayer, 59e mondiale et tête de série N.2, avait décroché le premier billet pour la finale en battant

la Thaïlandaise Luksika Kumkhum (WTA 114), qu’elle rencontrait pour la première fois, en deux sets 6-3, 6-1 et 1 heure 04 de jeu, dans la première demi-finale de cette épreuve sur surface dure dotée de 125.000 dollars.

Alison Van Uytvanck, 129e au classement WTA, a ensuite rejoint Wickmayer en finale en s’imposant 7-6 (7/5), 6-3 en 1 heure et 46 minutes face à l’Allemande Dinah Pfizenmaier (WTA 98) dans la seconde demi-finale.

Ce sera la première finale belgo-belge sur le circuit WTA depuis la finale du tournoi de Brisbane en 2010, qui avait opposé Justine Henin à Kim Clijsters. La Limbourgeoise s’était imposée 6-3, 4-6, 7-6 (8/6).

La dernière victoire belge sur le circuit WTA a eu lieu l’année dernière à Québec, où Kirsten Fkipkens a décroché le premier, et unique, titre de sa carrière.

Yanina Wickmayer, 24 ans, disputera à Taipei la dixième finale WTA de sa carrière, la seconde cette saison après Auckland en début d’année. Elle compte trois titres WTA à son palmarès: Auckland (2010), Estoril (2009) et Linz (2009).

Alison Van Uytvanck, 19 ans, sera de son côté en finale d’un tournoi WTA pour la toute première fois.

Ce sera le deuxième duel entre les deux joueuses belges, qui s’était affrontées une première fois au tournoi de Bruxelles en 2011. Wickmayer l’avait emporté 7-6 (7/2), 6-4 à l’ombre de l’Atomium.

Quelques heures après s’être hissée en finale du simple, qui l’opposera à Yanina Wickmayer, Alison Van Uytvanck s’est également qualifiée pour la finale du double au tournoi WTA de Taipei, épreuve WTA dotée de 125.000 dollars.

La paire formée par la joueuse belge de 19 ans et l’Allemande Anna-Lena Friedsam s’est imposée samedi 2-6, 7-6 (7/4) et 10/7 en demi-finales face à l’Ukrainienne Olga Savchuk et la Thailanaise Tamarine Tanasugarn.

Alison Van Uytvanck et Anna-Lena Friedsam rencontreront en finale la Française Caroline Garcia et la Kazakhe Yaroslava Shvedova.