Anderlecht s’impose 0-1 à Genk: les Mauves reviennent dans le sillage du Standard, champion d’automne

Genk - Anderlecht 0 - 1

Le but: 78e Mbemba

Genk: Köteles, Anele, Kara, Koulibaly, Tshimanga, Gorius (79e Kumordzi), Hyland, Camus, Buffel, De Ceulaer (88e Ojo), Vossen (34e Simaeys).

Anderlecht: Kaminski, Najar, Kouyate, Mbemba, Tielemans, Kljestan, De Zeeuw, Milivojevic (46e Bruno), Praet, Acheampong, Mitrovic.

Cartes jaunes: Buffel, Tielemans, Hyland.

Carte rouge: 10e Kara (directe)

Arbitre: M. Pots

Grâce à un but de Chancel Mbemba à la 78e, Anderlecht s’est imposé (0-1) ce dimanche à Genk, dans le cadre de la 15e journée de championnat. En avantage numérique dès la 9e suite à l’exclusion de Kara, Anderlecht a mis fin à la série de 17 matches sans défaite de Genk et totalise 31 points, trois de moins que le Standard.

Pour ce match, Mario Been avait reconduit le onze qui avait arraché le match nul (2-2) en Europa League à l’Austria Vienne. John van den Brom, lui, aurait aimé aligner l’équipe qui a décroché le partage (1-1) au PaSG en Ligue des Champions, mais Vanden Borre et N’Sakala étaient suspendus et Deschacht s’est blessé à l’échauffement. Le coach a ainsi titularisé Tielemans à l’arrière gauche, Najar au back et Acheampong dans la ligne médiane.

Le premier moment important de la rencontre est tombé à la 9e, quand Kara s’est fait exclure pour avoir plongé les deux pieds en avant sur Tielemans. Anderlecht a petit à petit pris l’ascendant sur Genk qui, en plus, a perdu son attaquant Jelle Vossen à la 35e sur blessure. On a ensuite eu droit à un match à sens unique.

En seconde période, Genk a même perdu une bonne partie de son organisation et s’est très souvent cantonné dans ses 20 derniers mètres. Anderlecht a alors comptabilisé les occasions mais a dû patienter jusqu’à la 78e pour battre Koteles, quand Mbemba a profité des manquements dans le marquage affichés par Genk pour reprendre victorieusement de la tête un centre de Tielemans.