En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil

L’évacuation des déchets du site du Wérihet à Wandre terminée plus tôt que prévu

Le site du Wérihet à Wandre est désormais débarrassé de ses déchets, a annoncé vendredi la Spaque, l’opérateur spécialisé dans l’assainissement des sols pollués qui est en charge de la gestion du site. Quelque 33.000 tonnes ont en effet été évacuées avec une semaine d’avance sur le planning et envoyées en centre de tri afin d’être valorisées. La société doit toutefois encore procéder au raclage et à la dépollution des sols.

« Tout au long des travaux, un entretien quotidien des voiries d’accès a été assuré, diverses mesures ont été prises afin d’éviter la propagation de poussières et d’odeurs », assure la Spaque. Des analyses de la qualité de l’air ambiant et des poussières ont été réalisées périodiquement, tandis que des campagnes de dératisation ont également été menées.

En région liégeoise, trois sites avaient été choisis, à la suite des inondations survenues à la mi-juillet, pour entreposer les innombrables déchets qui jonchaient les rues ou les cours d’eau : l’A601, le site du Wérihet à Wandre (Liège) et un site de la commune d’Engis. Au total, ce sont près de 170.000 tonnes de détritus qui ont été entassés en ces trois endroits, dont 100.000 rien que sur l’autoroute désaffectée.

Si les évacuations sont terminées sur le site du Wérihet, elles se poursuivent sur l’A601 pour un délai d’environ neuf mois. Des camions y déversent encore quotidiennement des déchets. Sur cette autoroute, l’évacuation avait démarré le 14 octobre dernier.

Le chantier est également en préparation sur le site d’Engis, poursuit la Spaque. « Les premières péniches emmenant les déchets vers les centres de traitement devraient partir en milieu de semaine prochaine. La fin des évacuations sur ce site est prévue pour la fin de l’année. »

En effet, 70 % des déchets sont évacués par voie fluviale et 30 % par camion.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo