Repéré sur internet, l’amateur de pédopornographie avoue le viol de ses filles alors qu’elles avaient 8 et 9 ans

Interpellé le 5 novembre dans la banlieue strasbourgeoise, le suspect détenait sur différents disques durs des milliers de fichiers pédopornographiques. Placé en garde-à-vue, il a alors confié aux enquêteurs qu’il avait violé ses filles, à partir de 2010 pour l’aînée alors âgée de 8 ans, puis de 2012 pour la cadette qui en avait 9.

Le père de famille, sans emploi depuis huit ans, a été mis en examen pour viols de mineur de quinze ans par ascendant et détention d’images à caractère pédopornographique.