Mike Tyson se droguait avant des combats. Il a même utilisé un faux pénis!

L’homme, multiple champion du monde dans les années nonante, trimbalant un palmarès aussi impressionant que les tatouages qui égaye ses saillants muscles mais aussi un caractère pour le moins mordant, en témoigne feu le bout d’oreille d’Evander Holyfield que le Mike avait croqué lors d’un combat, y lache quelques perles. Ainsi, l’Américain, durant sa carrière, carvburait à la cocaine.

Pour déjouer les contrôles anti-dopage durant les plus grandes heures de sa carrière, l’Américain n’a pas hésité à recourir au pénis en plastique, rempli d’urine «clean» pour éviter de se faire pincer.