Le Bayern Munich réalise un record avec près de 433 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012-2013

C’est la première fois que le club bavarois, détenteur du record de titres de champion de Bundesliga (23), franchit la barre des 400 millions d’euros de chiffre d’affaires, un niveau que seuls des clubs comme le Real Madrid, le FC Barcelone ou Manchester United étaient jusqu’ici en mesure d’atteindre.

Par rapport à 2012, qui marquait déjà un record (332,2 millions d’euros) en dépit d’une saison sans titre, le club du Français Franck Ribéry a enregistré une croissance de plus de 100 millions d’euros de son chiffre d’affaires.

La saison passée, le Bayern a enregistré un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 95,6 millions d’euros (69,3 en 2011-2012) et un bénéfice après impôts de 14 millions d’euros (11,1 en 2011-12).

La majeure partie des recettes provient de la billeterie (150 millions d’euros), du sponsoring (102,4 millions), du merchandising (82,8 millions) et des droits TV (44,1 millions).

Côté dépenses, le géant bavarois a dépensé 55,9 millions en transferts contre 70 la saison précédente.

Seul point noir pour le club munichois: les déboires du président Uli Hoeness qui sera jugé en mars pour fraude fiscale.