Sony lance la très attendue PlayStation 4

Successeur de la PlayStation 3, lancée en 2006 et écoulée depuis à quelque 77 millions d’exemplaires selon le cabinet de recherches IDC, la PS4 sortira ensuite en Europe, puis au Japon en février 2014 – où la console pâtit de retards dans le développement de jeux.

«  Des millions de ‘gamers’ attendent impatiemment le lancement de la PlayStation 4 », résume l’analyste Scott Steinberg, de TechSavvy Global. «  Elle va contribuer (…) à établir la nouvelle position des consoles de salon dans un monde de plus en plus marqué par les smartphones, les tablettes et les jeux en ligne gratuits, sociaux et en ligne », pointe-t-il.

Le lancement de la console de Sony intervient une semaine avant celui de sa grande concurrente, la Xbox One de Microsoft. À 399 dollars (399 euros en Europe), la PS4 est moins onéreuse que la Xbox One (499 dollars).

«  Avec la PS4, nous voulions faire une machine aux performances très élevées à un prix bas, pour qu’il y en ait une dans tous les salons dans le monde entier », résume Adam Boyes, vice-président de Sony Computer Entertainment America.

«  Nous avons créé une machine capable de choses incroyables », assure-t-il en présentant l’appareil. «  Comme pour un couteau suisse, nous avons gardé le meilleur de ce que nous ont appris les appareils mobiles pour le mettre dans la console ».

Parallèlement aux capacités techniques de la machine, les possibilités d’interaction sur les réseaux sociaux ont été largement accrues : un simple bouton sur la manette de la PS4 permet ainsi de partager sur Facebook de petites vidéos ou des captures d’écran de jeux.