Lara Fabian: «J’ai peur de devenir sourde...»

Il s’agit en fait d’un incident survenu lors de répétitions.

« En Belgique, durant les répétitions de la tournée, je me sentais plus fatiguée qu’à l’ordinaire  », confie-t-elle ainsi à Paris-Match. Plutôt du genre guerrière, je ne me suis pas arrêtée à ce signal. Sur scène, pour se protéger du volume sonore, nous portons, techniciens, musiciens, chanteurs, des oreillettes, petits moules en silicone qu’on place près du tympan. Avant notre première date à Namur, je me rends compte que lorsque je les retire, tout ce que j’entends semble venir de loin, et le moindre son m’agresse. Je prends un antidouleur, convaincue qu’une bonne nuit de sommeil suffira à régler cela. »

Puis, lors d’un concert à Dijon, le problème éclate : « Pendant un solo de guitare, je me retourne vers l’ingénieur du son et lui signale un problème technique. Je n’entends plus ! Il me répond qu’il n’a touché à rien. J’enlève mes oreillettes, l’ambiance sonore est brouillée autour de moi. Je me rends compte que le problème, c’est moi. »

Le lendemain matin, le diagnostique tombe : surdité subite.

Elle part quand même en Russie, pour deux jours de concert. Son ORL l’oblige à ne pas chanter tous les soirs, sous peine de dégâts irréversibles.

Depuis, craignant évidemment la surdité, Lara Fabian se soigne...