Espagne: un torero condamné pour maltraitance envers les animaux

L’homme n’a pourtant pas comparu lundi devant le tribunal de Puerto Real (sud) pour avoir tué des taureaux dans l’arène mais pour avoir maltraité un cheval.

José Antonio Canales Rivera, descendant d’une célèbre lignée de toreros, était l’objet d’une plainte déposée par une organisation de défense des animaux qui l’accusait d’avoir causé des «blessures profondes» à son cheval. Il aurait posé, dans la bouche de son cheval, un appareil qui punissait celui-ci quand il n’obéissait pas correctement aux directives du cavalier.

Le torero a reconnu les faits et a accepté de payer l’amende de 600 euros. «A notre connaissance, c’est la première fois dans notre pays qu’un torero est condamné pour maltraitance envers les animaux», a déclaré l’Observatoire pour l’équité et la protection des animaux, auteur de la plainte.