Un retraité ouvre un zoo d’animaux... avec ses vieilles peluches

L’idée d’un zoo de peluches est venue à Tibor Marko, 70 ans, lorsqu’il avait eu du mal à se séparer des vieux nounours de ses enfants il y environ un an et demi. En même temps, un ami lui a offert plusieurs autres animaux en peluche.

«Il m’a dit de faire quelque chose avec eux. C’est alors que j’ai pensé que les vieux jouets pourraient apporter de la joie aux autres enfants», a déclaré à l’AFP cet ouvrier en bâtiment à la retraité.

Aujourd’hui, un petit jardin public près de sa maison est le foyer de plus de 70 animaux en peluche. Un énorme lion, un éléphant, un serpent, un dinosaure, plusieurs singes et ours en peluche y font la joie des plus petits.

«Les premiers animaux ont été volés, mais maintenant tous les voisins m’apportent leurs vieux jouets et ma femme m’aide à les arranger», explique-t-il.

Le zoo sans cages, sans clôtures, sans tickets d’entrée ni heures d’ouverture a remporté un véritable succès dans le quartier.

«Je viens ici souvent avec ma fille de deux ans. Elle aime beaucoup jouer avec les animaux», explique à l’AFP Maria.

«Dis ’bonne nuit au lion’, nous devons rentrer à la maison», dit-elle à sa fille qui serre contre elle le roi de la jungle, son animal favori.