Ligue des Champions: le Benfica met fin au rêve européen d’Anderlecht (2-3)

Le Sporting d’Anderlecht n’a plus d’autre solution que la victoire, il faudra donc être plus offensif que de coutume. Ces dernières semaines, John van den Brom a donné sa confiance à plusieurs joueurs, mais comme tous ne l’ont pas honorée, le vent a dès lors tourné.

« Tout reste possible pour nous suite à cet exploit à Paris. Moi, en tout cas, j’y crois encore fermement », explique justement Dennis Praet. Et il a eu raison d’y croire ! Malgré une entame de match fade, les Anderlechtois ont montré les crocs après le quart d’heure et ont profité d’une belle ouverture de Fabrice N’Sakala sur Mbemba pour ouvrir le score à la 18e minute. Le score aurait même pu être doublé à la demi-heure des pieds de Mitrovic, malheureusement hors-jeu sur la tête de Kouyate.

Et alors que la défense mauve tenait bon, sur un coup franc bien lancé de Perez, Matic remettait les Portugais sur les rails grâce à un but de la tête en toute tranquilité : aucun défenseur anderlechtois ne le marquait à ce moment-là. En seconde période, le Benfica poursuivait le pressing et cela menait, via une frappe de Gaitan, à une grosse erreur de Mbemba qui mettait son pied. Il marquait son deuxième but de la soirée, cette fois contre son camp.

Il fallait attendre le dernier quart d'heure pour voir Anderlecht se réveiller. Sur une belle ouverture sur le flanc droit d'Anthony Vanden Borre, M’assimo Bruno n'avait plus’ qu'à contrôler et se retourner pour tromper le gardien adverse, après une combinaison rapide mais fatale (2-2). Mais encore une fois, sur un contre du Benfica, les défenseurs anderlechtois étaient en retard et se faisaient avoir à la dernière minute via Rodrigo, qui marquait entre les jambes de Proto (2-3). Voilà qui met fin à l'aventure européenne du Sporting cette saison, la troisième place synonyme d'Europa League est désormais inaccessible après leur 1 sur 15.

> La fiche du match:

Anderlecht - Benfica 2 - 3

Les buts: 18e Mbemba (1-0), 33e Matic (1-1), 52e Mbemba csc (1-2), 77e Bruno (2-2), 90e Rodrigo (2-3).

Anderlecht: Proto, Deschacht (54e Acheampong), Mbemba, Nuytinck (73e Vargas), Vanden Borre, N'Sakala, Gillet, Kouyate, Bruno, Praet, Mitrovic.

Benfica: Artur, Maxi Pereira, Luisão, Garay, Silvio, Matic, Perez (87e Rodrigo), Markovic (89e Cavaleiro), Fejsa, Gaitan (71e Sulejmani), Lima.

Cartes jaunes: Bruno, Nuytinck, Mitrovic, Artur.

Arbitre: M. Orsato (Ita)