Otages.be: le hit-parade des grèves du TEC les plus absurdes fait le buzz sur Facebook!

Sur son site, Pierre dresse le classement des huit raisons les plus absurdes invoquées par le réseau du TEC pour faire grève. Le tout, sans la moindre incitation à la haine. Le but ? Faire le point sur la situation.

En première position de ce hit-parade, une grève datant du 18 décembre 2012. En pleine période d’examens, la société de transport fait grève après qu’un chauffeur ait été licencié pour coups et blessures sur un automobiliste.

En 2011, rebelote, le chauffeur est condamné à deux mois de prison pour avoir agressé un automobiliste.

Toujours dans le top 3, une grève qui date du mois de septembre dernier. Un employé du TEC avoue avoir volé les recettes des tickets.

En quatrième position, la dernière en date, celle qui nous préoccupe depuis hier. Une petite grève surprise ! Sans avoir obtenu l’accord de la direction, les syndicats dévient des lignes et arrêts. Oups, on n’est pas content au sein de la société wallonne de transport en commun.

Cinquième place, en mars dernier, les TEC Liège-Verviers se mettent en grève… avant même qu’il n’y ait eu de négociations. C’est Philippe Henry, le ministre Wallon de la Mobilité qui en a pris un coup: «Il est inadmissible de casser la concertation de la sorte».

Vient ensuite une grève datant du 8 juin 2012, les chauffeurs des TEC carolos partent en grève. Pourquoi ? Ils ne sont pas d’accord avec la proposition de changement d’horaire de la direction… qui n’a même pas encore été discutée, encore moins validée. Encore une fois, les faits se passent en pleine période d’examens.

Sixième position, ce sont les travailleurs techniques qui s’y mettent. Ils revendiquent une augmentation du salaire des chefs d’équipe.

C’est aussi pour obtenir de meilleures conditions salariales, qu’aucun bus n’a roulé pendant presque trois jours à Charleroi, en mai 2009.

Vous aussi, vous en avez ras-la-casquette des ces grèves intempestives ? N’hésitez pas à rejoindre la page Facebook de Pierre. À votre tour, vous pourrez compléter ce hit-parade des grèves les plus absurdes en faisant part de votre expérience.