Hornu: Yvette (86 ans) a les pieds dans l’eau dans son habitation sociale à chaque forte pluie

Les inondations, Yvette les redoute à chaque forte pluie. L’isolation des murs de son habitation sociale est si mal entretenue que l’eau traverse sa vétuste demeure à chaque caprice du mauvais temps. « Je racle alors le rez-de-chaussée pendant des heures pour évacuer l’eau », explique cette Hornutoise de 86 ans. « Parfois, je pleure tant je suis désespérée. Je n’ai pas envie de rejoindre un home car j’aime ma maison. J’y suis bien. Ceci dit, j’ai très peur de tomber malade. J’ai toujours eu une santé de fer. Mais avec l’âge, j’ai peur de contracter un virus ».

Il y a de quoi. Les murs de la chambre d’Yvette sont imprégnés d’humidité. Des travaux doivent absolument être entrepris car l’eau transperce les murs à chaque pluie diluvienne. Le lit d’Yvette baigne alors dans l’eau. « J’ai les pieds dans la flotte », poursuit-elle. « Cela fait un an que je sollicite l’aide de BHP Logements. Les dirigeants du foyer d’Hornu m’ont envoyé un ouvrier communal qui est venu constater l’ampleur des dégâts. Ce dernier m’a expliqué que l’humidité des murs était de ma faute, qu’elle était due au fait que je n’aérais pas ma maison. C’est faux ! Je sors tous les jours me promener pour prendre l’air. Alors pensez-vous bien que j’aère ma maison. Depuis cette visite, je n’ai plus reçu la moindre nouvelle ».

Pour la location de sa maison, Yvette paie la modique somme de 150 euros par mois, hors charges.

Appelée vendredi par notre rédaction, la direction de la société BHP Logements nous a annoncé que des travaux allaient être entrepris prochainement.