Liban: quatre morts dont un enfant dans des combats confessionnels

Quatre civils, dont un adolescent de 15 ans touché d’une balle dans son école, ont été tués samedi à Tripoli dans le nord du Liban lors de nouveaux heurts confessionnels armés liés au conflit en Syrie voisine, selon une source de sécurité. Vingt-deux personnes ont été blessées dans les combats qui se poursuivaient par intermittence en fin d’après-midi entre habitants du quartier sunnite de Bab al-Tebbaneh favorable à la révolte contre le régime syrien, et celui de Jabal Mohsen, fief des Alaouites acquis au président Bachar al-Assad dont ils partagent la confession. L’adolescent, Omar al-Hasmawi, a été tué dans une école proche du quartier musulman sunnite de Bab al-Tebbaneh, a déclaré la source de sécurité à l’AFP. Après son décès, l’armée a évacué l’école Loqman, et les autres établissements scolaires de Tripoli ont fermé pour la journée. Un civil d’une trentaine d’années, Jihad Merab, a été également tué, deux même que deux habitants de Bab al-Tebbaneh, a précisé la même source. Au moins quinze civils ont été blessés.