Les services sociaux lui enlèvent son bébé par césarienne… à son insu!

Après avoir obtenu une ordonnance du tribunal, les services sociaux de l’hôpital où était internée cette jeune femme d’origine Italienne, demandent aux psychiatres d’endormir la jeune femme à son insu.

Sans l’en avertir, les médecins procèdent ensuite à une césarienne. Sur place, les services sociaux s’emparent de l’enfant et le placent sur liste d’adoption.

Selon le Daily Mail, la césarienne n’était même pas recommandée. Un accouchement naturel n’aurait causé aucun risque pour la santé du bébé.

Pour les services sociaux, aucuns regrets, « ils ont agi dans l’intérêt du bébé. »

Malgré qu’elle soit complètement remise de sa dépression, ils ne sont toujours pas prêts à lui rendre sa fille, âgée aujourd’hui de quinze mois car « elle pourrait trop facilement rechuter. »

La jeune femme, qui séjournait en Angleterre pour le boulot au moment des faits, a été admise en hôpital psychiatrique cinq semaines avant sa césarienne.

À l’heure actuelle, la justice italienne et britannique se mêlent de l’enquête.