Vos assurances plus chères en 2014: on parle de jusqu’à + 10% pour la protection juridique

Les compagnies devraient augmenter le coût de la protection juridique jusqu’à 10 % ! Les primes « auto » et « habitation » vont aussi grimper, de 1 à 5 %.

Dans les compagnies d’assurances, les prochains mois seront cruciaux pour déterminer l’impact de cette TVA sur les frais d’avocats et la meilleure manière de les répercuter sur les assurés. Au 1er janvier prochain, le gouvernement fédéral a en effet décidé de soumettre les avocats à la TVA. Ce qui signifie que les factures pour les clients seront plus élevées. Et les compagnies d’assurances font justement partie des gros clients, entre les litiges à régler devant la justice, les responsabilités à déterminer, les dommages à évaluer au civil et les impayés à récupérer. « Pour les contrats d’assurance qui comprennent une protection juridique, celle-ci devrait augmenter de 10 % », indique Wauthier Robyns, porte-parole de l’Union professionnelle des entreprises d’assurances (Assuralia).

Du côté de la DAS, spécialisée dans la protection juridique, on confirme : « Environ 25 % des litiges nécessitent l’intervention d’un avocat, le reste étant géré à l’amiable ou par un juriste. En protection juridique, 80 % de nos frais extérieurs représentent des frais d’avocats. La mesure de TVA va dont avoir de lourdes conséquences. Tout dépendra de la police souscrite par l’assuré mais, en moyenne, la hausse ira de 7,5 à 10 % ».

Et la protection juridique ne sera pas la seule à augmenter. L’assurance habitation et l’assurance auto devraient voir leur prime augmenter de 1 à 5 %. « Cette hausse comprendra l’inflation bien sûr, mais intégrera aussi certains facteurs extérieurs », note Wauthier Robyns.

La suite dans nos éditions de ce lundi