Un Verviétois poursuivi pour s’être moqué de la police sur nos sites internet

Peut-on encore faire de l’humour à propos de la police? Pas à Verviers en tout cas! Plusieurs internautes risquent de l’apprendre à leurs dépens: ils ont reçu une amende administrative pour s’être lâchés sur les sites internet du groupe Sudpresse, dont lameuse.be.

Ils avaient commenté un fait divers peu ordinaire: durant une course-poursuite dans un quartier de Verviers, une voiture au logo de la police percutait un arbre et une voiture banalisée fonçait sur une camionnette et une auto en stationnement. Le véhicule pourchassé, une mobylette, prenait quant à elle la poudre d’escampette : «C’est quand même plus facile de faire des barrages, de mettre des PV pour des conneries et surtout de se prendre pour Lucky Luke en faisant le malin avec les honnêtes citoyens», avait posté l’un d’eux.

« Je ne poste que peu de commentaires sur internet », nous dit Zouber Bouassam, l’un des internautes poursuivis. «Généralement c’est pour répondre à des commentaires racistes mais je n’insiste jamais, pour ne pas donner d’importance à ces gens et pour ne pas susciter des réactions en chaîne.»

Mais sur ce fait divers-là, le Verviétois s’est un peu lâché. « J’ai un œil critique car j’ai été braqué devant chez moi il y a quelques années. Il a fallu une demi-heure avant qu’arrivent les policiers. Un escroc a souscrit, avec ma carte d’identité volée, des abonnements chez Base, Mobistar… J’ai reçu les factures. Il a pris le train et s’est fait contrôler avec ma carte d’identité. C’est chez moi qu’arrivaient les amendes. Heureusement, j’avais déclaré le vol et je n’ai rien dû payer. Mais j’ai fourni des éléments à la police et n’ai jamais rien eu en retour comme info sur mon voleur. Alors, en voyant ce fait divers, j’ai un peu rigolé…»

Mais les policiers de la zone Vesdre n’ont pas apprécié: 5 p.-v. ont été envoyés au parquet de Verviers, qui n’a pas poursuivi, mais a transmis les dossiers à l’agent sanctionnateur de la Ville de Verviers qui a adressé des amendes.

L’infraction reprise sur le texte de procédure d’amende administrative: injure.

Davantage d’informations dans les pages générales des quotidiens du groupe Sudpresse ou dans notre édition en PDF.