En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil

Il risque 3 ans avec sursis pour harcèlement, coups et outrage aux mœurs à Walcourt

Trois ans de prison avec sursis partiel ont été requis, mardi par le parquet de Namur devant le tribunal correctionnel de Dinant. L’homme de 41 ans est poursuivi pour harcèlement, menaces, coups et outrage aux moeurs commis en 2018 à Walcourt.

Un quadragénaire walcourien a compru ce mardi devant le tribunal correctionnel de Dinant. Il poursuivi pour des faits de harcèlement et menaces commis à l’encontre de ses parents, entre le 30 juin et le 1er août 2018 à Walcourt. Il est également prévenu pour un outrage public aux mœurs durant cette période et pour des coups simples commis sur son père et des harcèlements envers son ex-compagne, en avril 2019.

Le prévenu a été hébergé chez son père après sa sortie de prison. Il l’a notamment menacé de l’étouffer avec un coussin et de le tuer avec une fourchette.

Le 30 juillet 2018, alors qu’il urinait, le prévenu aurait par deux fois exhibé son sexe à une jeune fille qui se promenait. Après quatre mois de détention préventive, il n’a cessé d’envoyer des messages et d’appeler une dame qui s’était prise d’affection pour lui mais qui avait mis fin à leur relation car il buvait plus que de raison. Celle-ci l’aurait vu porter des coups à son père.

Le prévenu a été vu par des experts qui ont indiqué qu’il n’y avait aucune déviance sexuelle. Ils ont néanmoins pointé du doigt son addiction à l’alcool. En effet, tous ces faits ont été commis sous influence. «Avant, je buvais trois bacs de bière par jour, je suis désormais à 6-7 bières», a précisé le prévenu. La défense a demandé des conditions probatoires. Jugement le 21 décembre.

BELGA

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo