Foot (P2A): huit équipes pour un tour final

Xhoris (2e, 31 points) : « Mais ce ne sera pas évident car il faut voir si le noyau saura être aussi compétitif après la trêve. L’an dernier, on m’avait dit que les Condruziens avaient eu quelques absences aux entraînements lors de la trêve hivernale. Si c’est encore le cas cette année, ce sera difficile pour eux de confirmer. »

Wanze/Bas-Oha (3e, 31 points) :   Pour moi, ils feront partie du tour final. En tout cas, ils méritent actuellement d’y être car les Sucriers possèdent un coach qui veut que ses joueurs jouent un football au sol. Le groupe est jeune et le club possède de superbes infrastructures. Tout est là pour réaliser quelque chose de bien. »

Oreye (4e, 30 points) : « C’est une équipe très équilibrée qui possède des joueurs de qualités et d’expérience dans tous les secteurs. Mais, pour moi, la grande force de cette équipe est qu’elle est composée d’une vraie bande d’amis. »

Braives (5e, 29 points) : « Pour moi, les « Sang et Or », possèdent même un groupe capable de lutter pour le titre. C’est une équipe qui joue bien en bloc et qui possède des qualités physiques et techniques intéressantes. »

Geer (6e, 28 points) : « Pour jouer le tour final, les Hesbignons devront confirmer après la trêve leurs bonnes performances du début de saison. Il faut voir si le noyau sera capable de viser si haut au classement dans les prochaines semaines et s’il ne craquera pas suite aux absences. »

Fize (7e, 26 points) : « Je suis très surpris de les retrouver si bas au classement car, individuellement, il y a beaucoup de qualités dans ce noyau. Mais la sauce n’a pas réussi à prendre. Peut-être parce que beaucoup de personnes extérieures au club prédisaient le titre pour les hommes de Thierry Deprez en début de saison. »

Hannut (8e, 24 points) : « Je ne m’attendais pas à les retrouver si bas. Mais il faut reconnaître que le contexte de mise en liquidation du club n’est pas idéal pour les joueurs. Au départ, je pensais que cela allait renforcer le noyau. Mais après 2 ou 3 défaites, on a vu que les joueurs doutaient. »

Ivoz (10e, 20 points) : « Les transferts sont surtout des gars dotés de qualités physiques et il y en a peut-être trop sur le terrain. Surtout quand on voit les qualités techniques de certains. Il y a beaucoup de très bonnes individualités mais les joueurs ne forment pas un vrai groupe. »

Un reportage complet à lire dans La Meuse Huy-Waremme de ce mercredi.