Liège-Bastogne-Liège 2010 acheté? Vinokourov accuse son directeur financier d’avoir piraté sa messagerie

La justice liégeoise comptait clôturer le dossier de corruption privée ouvert aux noms de deux coureurs cyclistes, le Kazakh Alexandre Vinokouro, et le Russe Alexandr Kolobnev, lors de l’édition 2010 de Liège-Bastogne-Liège.

Vino, qui à l’époque était coureur chez Astana, est suspecté d’avoir proposé, puis versé, 150.000 euros à Kolobnev, qui lui roulait chez Katusha, pour qu’il lève le pied à 500 mètres de la ligne et lui laisse, ainsi, la victoire finale. Un arrangement pris lors du final de la Doyenne.

L’enquête risque de durer encore plusieurs mois puisque l’on apprend que Vinokourov a déposé une plainte à l’office du procureur de la République de Nice pour piratage informatique. Une nouvelle enquête est en cours à Nice. Le champion kazakh, aujourd’hui manager de l’équipe Astana, accuse l’ancien directeur financier de l’équipe, le richissime Aidar Makhmetov, d’avoir piraté sa messagerie électronique et d’avoir monté ce dossier de corruption afin de lui attirer de sérieux ennuis et ainsi de l’écarter d’Astana.

> Tous les détails de cette affaire dans nos éditions papiers et numériques de ce jeudi.