La Commission européenne autorise le rachat des téléphones portables Nokia par Microsoft

Le rachat par Microsoft de la division téléphonie mobile de Nokia n’entre pas en conflit avec les règles européennes en matière de concurrence, a annoncé le commissaire européen Joaquin Almunia mercredi. Lundi, l’autorité américaine en charge de la concurrence avait également donné son feu vert pour cette acquisition.Le géant américain Microsoft a acquis la division «terminaux mobiles» de Nokia en septembre pour la somme de 5,44 milliards de dollars, notamment afin de rattraper le retard accumulé dans ce domaine par rapport à ses conccurents Apple et Samsung.