Après les cirques, Gaia est prêt à attaquer les zoos et les parcs animaliers

Fini aussi pour les cirques belges de travailler avec des grands fauves comme ils le faisaient parfois avec talent de génération en génération.

Pour Gaia, qui a mené ce combat avec âpreté depuis 2003, c’est une très grande victoire en cette fin d’année. L’association de défense animale dénonçait depuis 10 ans les conditions de vie de ces espèces sauvages arrachées à leur habitat naturel, transportées dans de petites cages et domestiquées dans des numéros de dressage plus ou moins réussis. Les cirques arguaient que ces animaux étaient pour la plupart nés en élevage et n’avaient jamais connu que la captivité. À les entendre, on aurait presque dû parler d’animaux domestiques même s’ils étaient prêts à faire des concessions sur leurs conditions de vie.

Progressivement, les politiques ont suivi l’avis de Gaia, illustré par des analyses et des images sans équivoque. Onkelinx en tête (ministre responsable du bien-être animal), tous les partis ont fini par soutenir l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques. Hier, en dehors d’une dernière sortie du FDF en commission, les partis de la majorité et les Verts ont voté l’interdiction. Elle devra encore passer en plénière puis au Sénat, avant sa publication au Moniteur. L’interdiction devrait entrer en vigueur en février ou mars 2014. Pas mal de cirques s’étaient préparés à cela. Le Festival du cirque européen de Liège, fin décembre, sera sans doute l’un des derniers à proposer des numéros de fauves et d’éléphants dans notre pays.

Pairi Daisa et Anvers

Après les cirques, Gaia s’attaquera-t-il aux zoos et parcs animaliers comme Pairi Daiza, Anvers et Planckendael. «Nous sommes opposés de la même manière à la présence d’animaux sauvages dans ces espaces», confirme Ann de Greef. «Ce n’est pas notre priorité actuelle mais il n’est pas exclu que nous menions un jour une telle campagne.»

Inutile de dire que ce morceau-là sera encore beaucoup plus délicat à obtenir que l’interdiction présente dans les cirques…