La police japonaise arrête une femme qui l’avait appelée 15.000 fois... pour rien

Après avoir tenté de la convaincre de cesser de téléphoner, la police de Sakai, une ville de la préfecture d’Osaka (ouest), s’est résolue à interpeller Tomomi Monmae, une chômeuse de 44 ans, a indiqué un porte-parole de la police.

«Une fois, elle a fait le numéro d’urgence 927 fois en une seule journée, c’était le 30 juillet! A chaque appel, elle n’inventait même pas une histoire pour faire venir la police, elle disait seulement n’importe quoi, tout ce qui lui passait par la tête». «Je me demande tout simplement si elle ne se sentait pas seule», s’interroge cet agent selon lequel elle n’a pourtant pas l’air de souffrir d’une maladie mentale.