Quatre Soudanais tués alors qu’ils tentaient d’entrer illégalement en Égypte

Quatre Soudanais ont été tués dans un échange de tirs avec des gardes-frontières égyptiens dans le sud de l’Égypte, ont rapporté jeudi des responsables des services de sécurité. Dix autres Soudanais ont été blessés dans ces accrochages entre militaires égyptiens et migrants clandestins à la frontière avec le Soudan, ont précisé ces responsables. Les blessés ont été transférés dans un hôpital égyptien à Assouan, ont ajouté ces responsables. Des migrants originaires d’Afrique tentent régulièrement d’entrer par le Sinaï égyptien en Israël. Plusieurs ont été tués ces dernières années le long de la frontière israélo-égyptienne qui s’étend sur 250 km, de l’extrémité sud de la bande de Gaza à Eilat. Cette région connaît un important trafic, notamment de drogue, mais aussi de travailleurs clandestins vers Israël.